INTRODUCTION


Force est de constater que dans la Startup nation, la réussite entrepreunariale reste une licorne (sans mauvais jeu de mot) après laquelle beaucoup courent mais que peu arrivent à attraper ! En effet, la moitié des startups créées ces dernières années n’ont pas réussie à survivre plus de 5 ans ! Et ce constat est encore plus frappant dans le domaine de l’IT et des communications où ce chiffre monte à près de 70% ! Cette situation laisse donc beaucoup de startupers sur le carreau, ne sachant pas comment se relever après cet échec mais pas d’inquiétude ! Nous ne sommes pas là pour dresser un simple constat mais davantage pour te donner quelques clés qui te permettront de transformer cet échec en réussite !

ARTICLE


Accepter ton échec pour mieux te relever !

L’échec d’une aventure entrepreunariale n’est pas une fin en soi mais il est difficile de s’en relever. La création d’une startup étant bien souvent le projet d’une vie dans lequel de grands espoirs avaient été placés, lorsqu’elle se solde par un échec, il n’est pas seulement professionnel mais également personnel.

Comme après toute déception personnelle il faut apprendre à faire le deuil de son « bébé ». Ne te lances pas tout de suite dans de nouveaux projets mais laisses toi le temps de digérer afin de pouvoir ensuite avoir une vision plus claire sur les raisons de cet échec.

Un bon moyen d’accélérer ce process peut être de s’investir dans des projets autres qu’entrepreuneriaux (Activité personnelles, sport, voyages etc…).

Cette situation est également le moment de faire le point sur tes finances personnelles. Combien cette aventure t’as-t-elle coutée ? Que t’as-t-elle rapportée ? Si tes finances ont besoin d’un petit coup de pouce, te tourner vers des activités professionnelles moins risquée peut être une bonne idée. Prend les missions de consulting par exemple ! De nombreuses grandes entreprises cherchent aujourd’hui à assimiler le mindset et la culture d’innovation des startupers et ces missions peuvent constituer un bel apport de revenus. De plus, elles te permettent de travailler en part-time et de te relancer, pourquoi pas, dans un nouveau projet.

Fais le bilan de ton expérience

Après l’échec de sa startup, il faut effectuer une réelle remise en question. Accepter l’échec de ta startup c’est donner du sens à ton échec. Essaye autant que possible d’utiliser l’expérience post-échec de ta startup dans ta vie personnelle et même dans ta nouvelle vie professionnelle. Cela te permettra dans un premier temps de faire le point sur les erreurs que tu as commises et dans un second temps d’en tirer les points positifs.

Comme chaque expérience, l’échec d’une startup permet de grandir et d’acquérir de nouvelles compétences. Fais le point sur les différents projets que tu as mené durant la vie de ta startup et sur ce qu’ils t’ont appris. Tu verras que tu en es ressorti au combien grandi !

Cette citation devrait t’inspirer : « L’échec ne signifie pas que vous êtes en échec, cela signifie simplement que vous n’avez pas encore réussi. » Robert H.Schuller
Dans un pays ou 90% des startups échouent, persévère : La chance sourit aux audacieux mais surtout à ceux qui ne prennent pas non pour une réponse !

L’échec se transforme presque toujours en petite victoire dès lors qu’on se relève et qu’on avance après avoir trébuché.
Fais le point, prends le temps de respirer et mets tous les éléments de ton côté pour être prêt à te relancer.

Ton profil en ligne

en quelques minutes !

SUIVEZ L’AVENTURE !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. En poursuivant votre navigation, vous confirmez adhérer à notre politique de confidentialité.